Le médecin ou la sage-femme consulté en début de grossesse a pour rôle d’informer la femme enceinte de la possibilité de réaliser un dépistage de la trisomie 21, explique qu’elle est libre de lui de le réaliser ou non et d’en détailler les modalités.

Suite à de nouvelles recommandations de la HAS datant de mai 2017 et à un arrêté publié le 20 décembre 2018, les modalités du dépistage de la trisomie 21 ont évoluées avec la prise en charge par l’assurance maladie du test ADN libre circulant dans le sang maternel.

Pour aider les professionnels, la HAS met à disposition un document d’information à destination des femmes enceintes, détaillant les modalités du dépistage de la trisomie 21.

Vous pouvez retrouver ce document sur le site de la HAS en suivant ce lien :

https://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2019-01/depistage_trisomie.pdf

Plus d’informations sur le site de la HAS :

https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2899363/fr/depistage-de-la-trisomie-21-la-has-propose-une-fiche-d-information-aux-femmes-enceintes