accompagnement des fragilités

Deuil Périnatal

Parfois, attendre un enfant, ne signifie pas accueillir un enfant vivant et en bonne santé : accouchement trop prématuré ou fausse-couche, mort fœtale in utero (MFIU), diagnostic prénatal d’une maladie incompatible avec la vie, interruption médicale de grossesse (IMG)… Plusieurs cas de figures peuvent se présenter.

Lors de ces situations, si difficiles à vivre, vous allez être accompagnés par l’équipe médicale (le plus souvent hospitalière) de l’établissement dans lequel vous êtes suivis. Chaque grossesse est unique, chaque établissement a son protocole pour prendre en charge le deuil périnatal. C’est pourquoi il est recommandé de poser un maximum de questions à l’équipe qui vous accompagne.

“Comment va se passer l’accouchement ? Les démarches ? Faut-il faire une déclaration de naissance ? Faut-il organiser des obsèques ? Voulez-vous rencontrer votre enfant ? Le voir ? Le porter ? Le nommer ? Réaliser une cérémonie religieuse ? Prendre des photos ?”

Quelle que soit la façon dont vous avez réagi, ne vous en veuillez pas : vous avez vécu ce moment avec votre cœur et les quelques informations que vous aviez à ce moment-là. Vous n’avez pas pu vous préparer à la brutalité d’un tel évènement.

Dans notre département, plusieurs groupes de parole pour les parents endeuillés ont été mis en place :

Groupe de parole de la maternité de l’Hôpital Antoine Béclère à Clamart

Les lundis des semaines impaires de 12h30 à 13h30
Inscription par mail auprès de Justine PEROTIN, psychologue clinicienne : justine.perotin@aphp.fr
Sophie MONTAY, psychologue clinicienne : sophie.montay-bugnicourt@aphp.fr
Plus d’informations >>

Groupe de parole de la maternité de l'Hôpital Louis Mourier à Colombes

Le jeudi, une fois par mois de 17h à 18h30
Inscription au 01 47 60 61 64 ou par mail :
astrid.brunswick@aphp.fr ou diagnostic.antenatal.lmr@aphp.fr
Plus d’informations >>

Afin de traverser cette douloureuse expérience de vie, vous pouvez aussi contacter les différentes associations qui accompagne au quotidien les familles endeuillées (informations administratives, accompagnement psychologique, groupes de parole, conférences…).

Pour aller plus loin